Yin Yoga

Plonger dans la neutralité

Le Yin Yoga est un style de pratique très récent, sa création date des années 2000. Il prend sa source bien sûr dans les postures de Hatha yoga. L’américain Paul Grilley en est le créateur. C’est un yoga qui sollicite les tissus conjonctifs, les tendons et les ligaments et fait travailler en douceur les articulations, les cartilages et le liquide hyalin. Cette pratique vise la détente musculaire totale et le lâcher prise au niveau du mental. 

La pratique

Le YIN yoga se pratique au sol, en décharge. On recherche un étirement passif des muscles. Les postures sont tenues entre 3 et 6 minutes. Il peut se pratiquer dans le silence mais c’est une pratique plus difficile et parfois austère car l’on se retrouve vraiment seul face a soi-même et il faut un mental très stable et fort pour y parvenir.

L’enseignant peut parfois emporter les élèves dans un véritable voyage sensoriel par le biais de la musique ou onirique en utilisant le récit, des contes en rapport avec la sagesse indienne ou la compassion par exemple. 

Ce n’est pas dans le monde que vous trouverez la paix, creusez au plus profond de vous-même et vous trouverez la perle inestimable.

MA ANANDAMAYI (1896-1982)

Ce yoga s’adresse a tous, aux personnes qui souhaitent améliorer leur souplesse, travailler en profondeur, expérimenter un vrai lâcher-prise et un repli sur soi. Les personnes qui pratiquent des sports qui font travailler les muscles, le cœur et l’endurance comme la natation, le vélo, le jogging, la randonnée y trouveront un grand réconfort… Cette pratique même si elle est en opposition aux formes de yoga dits « dynamiques » (ashtanga, vinyasa..) elle n’en est pas moins complémentaire.

Pour les pratiquants de yoga dynamiques, le YIN permet un vrai lâcher-prise et permet aussi un vrai déconditionnement : le pratiquant oublie le temps de sa pratique les alignements, l’image finale de la posture et demeure dans son ressenti, le temps prolongé passé dans la posture lui permetnd’en ressentir les effets profonds.

Même les personnes très souples peuvent pratiquer ce Yoga et en tirer des bienfaits. Pour celles-ci le travail aura des répercussions davantage ​au niveau du système nerveux.

Les effets

Cette pratique permet de rééquilibrer le système nerveux en lui permettant de se relâcher. Avec la pratique régulière, le corps peu a peu gagne en souplesse, on oxygène les muscles en profondeur grâce a la tenue des postures et des respirations profondes associées.

Yoga de l’introspection

Le yoga ashtanga est un yoga qui s’adresse et s’adapte à tout le monde. Hommes et femmes. A ceux qui ne touchent pas leur pieds et aux plus souples. C’est un yoga universaliste, car comme il a été créé sous forme de séquences à mémoriser, on peut le pratiquer partout dans le monde, on a juste besoin d’un bon tapis.

Le YIN yoga est avant tout un repli vers soi, une involution. Le pratiquant se trouve dans un nouveau rapport au temps. Il réapprend a savourer le silence intérieur ou extérieur, l’immobilité, se retrouver sel face a lui même. Ce qui n’est pas toujours facile, car c’est souvent là que les émotions remontent et que les pensées nous assaillent.

Il est important aussi de rappeler que les postures de YIN sont des postures qui engagent beaucoup le bassin et les hanches et au niveau des deux chakras racines (swadisthana et muladhara) stagnent des émotions enfouies liées a notre passé…

L’idée est de se délester du superflu, de tout ce qui encombre le corps et l’esprit, les tensions, les pensées parasites et chercher un espace de douceur et de paix en soi.

Le corps et le mental ont leur résistances insoupçonnées et les premier cours peuvent être difficiles et le corps douloureux pendant la pratique. Mais au fil des cours, on apprend a traverser les tensions, a apprivoiser la douleur et a reconnaître ces nuances… Celles qui sont acceptables et celles qui ne le sont pas. Les douleurs « normales » et celles qui ne le sont pas…

laurencefrancoopt